Gros suc­cès de foule pour cette diurne du 11/05/2011! Il faut dire aussi qu’outre le ciel cor­rect (mais sans plus) nous avions mis toutes les chances de notre coté pour que cette journée soit réussie.

Petit retour en arrière : il y a quelques semaines, les ani­ma­teurs déci­dent d’organiser une diurne spé­ciale à l’occasion du rap­proche­ment plané­taire entre Vénus, Jupiter, Mer­cure et Mars. Vu leur faible dis­tance réciproque (37′ d’arc) Vénus et Jupiter devraient pou­voir être observés en même temps dans l’oculaire d’un téle­scope à grand champ !

L’éloignement des planètes par rap­port au Soleil était rel­a­tive­ment impor­tante (25°), mais mal­heureuse­ment sous nos lat­i­tudes l’écliptique est assez basse sur l’horizon le matin en cette péri­ode de l’année, la seule pos­si­bil­ité pour suivre l’évènement est l’observer de jour ! Vu l’instabilité météorologique, ce n’est qu’à la dernière minute que nous avions pu con­firmer l’observation.
C’est la pre­mière fois que nous organ­i­sions une diurne en semaine de péri­ode sco­laire, et vu le suc­cès l’expérience devra être repro­duite ! De nom­breux étu­di­ants ont fait la file pour voir ce que l’on pou­vait observer en pleine journée avec un téle­scope. Et dans la majorité des cas, ceux-ci ont étés sur­pris par ces visions peu com­munes. Coté obser­va­tions, plusieurs groupes de taches étaient présentes sur la sur­face solaire. En ce qui con­cerne l’observation plané­taire, si Vénus n’a posé aucun prob­lème de visu­al­i­sa­tion pour les obser­va­teurs d’unjour, un fin voile nuageux a réduit à néant la pos­si­bil­ité d’observer les autres planètes bien plus faible­ment con­trastées. Seul Jupiter a pu être observée de manière furtive par quelques personnes.

Cerise sur le gâteau, un mag­nifique halo solaire a sus­cité l’émerveillement parmi les per­son­nes présentes.

Un des moments fort de la journée a été sans con­texte la vis­ite du cos­mo­naute russe Ana­toli Bere­zovoï, invité par le Cen­tre de langue et de cul­ture russe del’UMONS. Pour infor­ma­tion, ce Mon­sieur a détenu le record de longévité en orbite (211 jours, 9 heures, 4 min­utes) et a reçu de nom­breuses dis­tinc­tions hon­ori­fiques, dont le titre d’Officier de la Légion d’Honneur par François Mit­ter­rand. Il a égale­ment eu l’occasion d’effectuer un vol en orbite avec le spa­tio­naute français Jean-Louis Chré­tien. Mon­sieur Bere­zovoï nous a fait l’honneur de répon­dre, en toute sim­plic­ité, à nos ques­tions (merci à l’interprète !) et d’observer la planète Vénus et le Soleil à l’oculaire de nos télescopes.

Détail amu­sant, l’observation au téle­scope l’a beau­coup impres­sionné, preuve s’il en est qu’il n’est pas néces­saire d’aller dans l’espace pour s’émerveiller des objets du ciel.

Hasard du cal­en­drier, les désor­mais célèbres Fred et Jamy de l’émission “C’est pas sor­cier” rece­vaient ce même jour, à l’initiative de la Fac­ulté des Sci­ences, le titre de Doc­teurs hon­oris causa de l’Université de Mons, . Leur emploi de la journée était très (trop?) chargé, mais cela n’a pas empêché les deux présentateurs-rédacteurs de par­ticiper à un échange de questions/réponses avec les étu­di­ants venus en masse pour l’occasion et réu­nis sur la pelouse des grands amphis. Un moment délicieux !

Sans hésiter, cette diurne du 11 mai 2011 restera à coup sur comme l’une des journées les plus mar­quantes de l’histoire du Cercle !

PS : Toute l’équipe du Cer­cle dédie ce compte rendu à notre ami Joël, notre Mon­sieur “Diurnes”, qui, pour des raisons pro­fes­sion­nelles, n’a mal­heureuse­ment pu être des nôtres.

Téléphone : +32 65 37 38 40
Mail : astronomie@umons.ac.be
UMONS, 24, Avenue du Champ de Mars
Bât 6, 7000 Mons