C’est ce dimanche 25 sep­tem­bre que nous avions pro­grammé la pre­mière obser­va­tion de la sai­son 2011–2012. A tout seigneur tout hon­neur, c’est à l’Astre de Feu que nous avions décidé de porter toute notre atten­tion… Allions-nous enfin pou­voir organ­iser une Diurne après les innom­brables annu­la­tions des saisons précédentes ?

C’était sans compter sur la superbe météo de ce début automne : la Diurne a bien eu lieu, et quelle diurne !!!

Les con­di­tions étaient idéales : ciel très pur, aucun cir­rus, tem­péra­ture des plus agréables, le Soleil présen­tait un immense groupe de taches comme nous n’en avions plus vu depuis bien longtemps, des zones actives, des pro­tubérances, des fil­a­ments… Le spec­ta­cle était au rendez-vous, un spec­ta­cle grandiose, per­ma­nent : “c’est comme à la télé” dira même une maman venu avec son jeune fils… Nous avons admiré une étoile de près, et pas n’importe laque­lle, celle qui rend notre exis­tence pos­si­ble. Et le coup d’oeil vaut le détour, nous le dirons jamais assez !

L’observation solaire est un pur régal, même si elle sus­cite beau­coup de ques­tions aux­quelles nous n’avons pas encore de réponses. Vive­ment la con­férence de décem­bre de notre ami Frédéric Clette, grand spé­cial­iste du Soleil !

Nous avons ainsi pu exploiter l’ensemble de nos instru­ments solaires : le sim­ple mais génial solarscope qui per­met de repérer les taches solaires, les deux tubes optiques de 250 mm équipés de fil­tre pleine ouver­ture pour l’observation en lumière blanche (le SC d’Olympus Mons, et le superbe ACF de Christophe com­plété d’un fil­tre con­tinum), notre lunette apoc­hro­ma­tique de 120 mm munie de son mag­ique prisme de Her­shell (images d’un piqué hors du com­mun, gran­u­la­tion vis­i­ble, tou­jours en lumière blanche), PST de 40 mm pour l’observation H-alpha, ainsi que la lunette solaire H-alpha de 60 mm de diamètre (Gau­thier) et la lunette de 80 mm équipée d’un fil­tre solar­max de 60 mm (Joël).

Tous ces instru­ments don­naient des vues com­plé­men­taires épous­tou­flantes : le Soleil est de retour… pourvu que ça dure ! Et ce n’est qu’un début, car le Père Noël ou Saint-Nicolas devraient nous apporter une nou­velle “machine solaire” extrême­ment puis­sante, qui devrait encore mag­ni­fier notre vision d’Hélios.

Nous avions donné rendez-vous au pub­lic à par­tir de 10h30. Les derniers par­tic­i­pants sont repar­tis vers 13h15… mais la Diurne n’était pas ter­minée pour autant. Les ani­ma­teurs, poussés par le créatif Clau­dio, grand opti­cien devant l’Eternel, ont testé diverses com­bi­naisons de fil­tres jusque 16h ! Christophe a d’ailleurs prof­ité de ces pro­lon­ga­tions pour pointer Vénus avec son instru­ment. Les copains auront passé au total près de sept heures sous le Soleil, et pas pour faire bronzette !

La for­mule des diurnes doméni­cales est des plus agréables : les “sun days” d’Olympus Mons sont l’occasion pour les familles et les pas­sion­nés de s’offrir avant le repas, une petite balade hors des sen­tiers bat­tus, au vert, dans un cadre agréable… et sous le Soleil, bien entendu.

Merci à tous les ani­ma­teurs du Cer­cle qui ren­dent pos­si­ble ces événe­ments, en met­tant à dis­po­si­tion leurs instru­ments ou en faisant vivre ceux du Cer­cle, et en partageant un peu de leur pas­sion et de leur immense savoir-faire.

Con­vivi­al­ité, émer­veille­ment, bon­heur de vivre et de découvrir…

Francesco (un prési­dent heureux)

 

Voici quelques images réal­isées par nos ani­ma­teurs Pierre, Chris, Gau­thier et Joel :

Le groupe 1302 en lumière blanche (LX10 Chris + Philips ToU­cam pro Pierre M)

Le même groupe ici en Ha (SW80ed + Solar­max 60 BF15 de Joel)

Et voici une vue générale réal­isée par Gau­thier avec son Lunt60 et son reflex Canon

Vénus (LX10 Chris + Philips ToU­cam pro Pierre M)

et enfin un très amu­sant “time­lapse movie” de la Diurne, réal­isé par Joël !

Téléphone : +32 65 37 38 40
Mail : astronomie@umons.ac.be
UMONS, 24, Avenue du Champ de Mars
Bât 6, 7000 Mons