Quelle chouette Nocturne nous avons vécue ce vendredi 5 octobre ! Nous étions probablement une quarantaine sur le site magique du Silex’s à Spiennes pour une première plongée dans le ciel d’automne.
Après un dernier coup d’oeil aux constellations d’été, nous nous sommes concentrés sur la Voie lactée, qui constitue probablement l’objet le plus important du ciel, malheureusement devenu difficilement visible de nos contrées à cause de pollution lumineuse. Pourtant, en dépit de la mauvaise transparence atmosphérique, la Voie lactée était délicatement visible au zénith ! Au loin, l’objet le plus lointain visible à l’oeil nu – la grande nébuleuse d’Andromède – commençaient à émerger. C’est à ce moment qu’un des enfants présents reformule sans le savoir la fameuse hypothèse chère à Emmanuel Kant (ça ne s’invente pas) : « ce petit nuage là dont vous nous parlez, qu’on voit à peine dans la constellation d’Andromède, c’est peut-être comme ce grand nuage flou dans le ciel, cette Voie lactée ? » Bingo ! La Voie lactée est en effet notre galaxie, vue depuis l’intérieur, depuis notre balcon terrestre, elle est notre Univers-île… Et la grande nébuleuse d’Andromède, c’est aussi une galaxie, très semblable à la nôtre, distante de près de 3 millions d’années-lumière… Après ces discussions sur les galaxies, petit détour par quelques amas d’étoiles : les Pléiades qui commencent à poindre au dessus de l’horizon Est, et puis les Hyades, et ensuite, le double amas de Persée que nous avons eu la chance d’admirer au travers de l’oculaire à très grand champ du télescope de 400 mm de diamètre (!) de l’ami Jean-Marie : une pure merveille ! Petit détour par l’incontournable système double d’Albireo dans le Cygne : le topaze et le Saphir, splendide !
Quentin tente quant à lui une nouvelle expérience : prendre, avec son reflex installé au foyer de sa lunette, des images en direct d’objets du ciel profond, et les montrer directement au public ! Malheureusement, un petit plantage PC l’empêche de montrer les photos réalisées ce soir là … Ce n’est que partie remise… En voici quelques-unes : nébuleuse d’Âme, nébuleuse de l’Amérique du Nord, nébuleuse du Balai de la sorcière, grande galaxie d’Andromède et amas des Pléiades… Les prochaines soirées s’annoncent très prometteuses !
Au niveau matériel, de très belles machines étaient présentes : deux énormes télescopes dobson de 400 mm, le dobson maison de 200 mm d’Olympus Mons toujours aussi efficace, le 250 mm de Christophe, celui de Jean-Pierre équipé du fameux boitier Sony A7s à la sensibilité hors du commun…
Et surtout beaucoup de bonne humeur… Et ce plaisir indéfinissable de passer un beau moment ensemble à admirer le paysage cosmique et ses immensités !
Merci à toutes celles et ceux qui ont rendu cette soirée possible…. Et merci aux amis du Silex’s de nous avoir accueilli !

Téléphone : +32 65 37 38 40
Mail : astronomie@umons.ac.be
UMONS, 24, Avenue du Champ de Mars
Bât 6, 7000 Mons